Bureau compas de J. Prouvé | design industriel

//Bureau compas de J. Prouvé | design industriel

Bureau compas de J. Prouvé | design industriel

Jean prouvé design, du bureau Compas.

Jean Prouvé

Élève du ferronnier Emile Robert, collaborateur des architectes Robert Mallet-Stevens, Le Corbusier, Albert Laprade et Tony Garnier. Jean Prouvé (1901-1984) a commencé par la réalisation de grilles d’entrée, rampes d’escalier, garde-corps et verrières. Puis, c’est seulement à partir de 1924 qu’il réalise ses premiers meubles.

Ayant découvert la soudure électrique et appliquant les diverses techniques de façonnage, il recourt à la tôle d’acier d’une extrême finesse. L’emploi de ce métal se retrouve ainsi dans la plupart des meubles qui jalonnent son parcours.

Jean Prouvé affirme d’emblée la particularité de sa démarche. Fabriquer, à l’aide d’éléments inoxydables, des meubles en série sur des machines industrielles. Outre le mobilier scolaire, Jean Prouvé aménage des bureaux, conçoit sièges, tables, étagères, bibliothèques et bureaux . Tous découlent d’un même principe de fabrication.
Jean Prouvé a largement contribué à la reconstruction et à l’urbanisme de l’après-guerre. Véritable entrepreneur, il a su rompre avec les traditions de construire en privilégiant l’expérience à la rentabilité.*

*Source :http://www.patrickseguin.com/fr/designers/jean-prouve/biography/

Design industriel

« Construire un meuble est chose sérieuse, très sérieuse. […] Les problèmes à résoudre sont aussi complexes que ceux des grandes constructions. Je les assimilais à des bâtis de machine destinés à travailler durement, ce qui me conduisit à les composer avec les mêmes soucis, donc les mêmes règles de résistance des matériaux, voir les mêmes matériaux », expliquait Jean Prouvé (1901-1984) dans son autobiographie.

Bureau dessiné par Jean Prouvé, design industriel

Le Bureau Compas

C’est vers 1950 que Jean Prouvé crée la table et le bureau Compas. Différentes versions illustrent l’approche typique de sa personnalité, s’apparentant à des principes constructeurs. L’utilisation d’un piétement en diagonale n’induit généralement pas une fonction de portance le déséquilibre créé donne ainsi l’impression que le plateau est en lévitation.

Ce déséquilibre subtil, associé au fin travail des matières résistantes, assure l’harmonie du meuble.

Crédit photo : Fiftease, spécialiste du mobilier des designers Français des années 50

bureau passe murailles design industriel par La Manufacture Nouvelle.

Bureau « Passe-muraille » design de La Manufacture Nouvelle.

La table Compas de Jean Prouvé et le bureau Passe-muraille de La Manufacture Nouvelle ont donc bien quelques points communs : un dessin sans fioritures pour un design industriel, des pieds ouverts en diagonale qui rappellent l’ouverture des branches d’un compas et l’utilisation des matières bois-acier justement équilibrées.

L’effet miroir provoqué par l’unique piétement en diagonale du bureau permet à ce dernier d’être crédité du nom « Passe-muraille », affirmant ainsi la sensation aérienne d’un meuble solidement ancré.

> Bureau passe murailles
> Au-dessus du bureau : bibliothèque murale chêne et acier …

Par | 2018-10-05T17:40:51+00:00 janvier 5th, 2018|mobilier|0 commentaire